Invitation au voyage

Publié le par Marie-Laure


Invitation au voyage

Cette photo a été prise dans la baie qui fait face au port de Vaitape sur l'île de Bora Bora.
Deux paquebots de croisière à l'ancre.
Celui de gauche,le Wind Star et celui de droite à la silhouette très caractéristique avec ses quatre mas,le Paul Gauguin.
Les navires de croisière viennent d'abord s'amarrer au port de Papeete pendant deux jours généralement avant de faire route vers Moorea en premier où ils passent un nuit et une journée dans une des baies,Cook ou Opunohu avant de se diriger vers les îles sous le vent.
D'autres bateaux suivent les mêmes itinéraires,des navires ressemblant énormément au Wind Star,Le Tahitien Princess,The World,et d'autres encore.
La plupart des passagers sont principalement américains,japonais et néozelandais.Ils quittent les navires pour des excursions à l'intérieur des iles et pour des activités nautiques,mais la plus grande partie de leur croisière est à bord du navire.Des orchestres égayent les repas et les soirées.Parfois des artistes,danseurs,musiciens montent à l'escale de Papeete.Mais le plus souvent les numéros proposés aux touristes ont déjà été établis au préalable.
L'île de Bora Bora qui peut se traduire par "premier né"laisse entendre d'un role primordial comme l'île de Raiatea"la sacrée",peut-être est ce du à l'énorme volcan auquel elle tient son existence.Enorme volcan constitué en fait d'une succession de monts d'un bout à l'autre de l'île.
C'est une île entièrement tournée vers le tourisme,seule activité rentable , capable de donner du travail et pouvant être développée.
Un site magique,des couleurs sublimes,des plages de sable blanc intimes,des gens accueillants.
Le maire de Bora Bora,Monsieur Gaston Tong Sang fait beaucoup pour préserver l'environnement,donner du travail aux habitants en mettant tout en oeuvre pour accueillir les tourites dans un cadre aux gouts de paradis,mais en gardant vivants les coutumes et l'art de vivre polynesien.
Ce ne fut pas une entreprise aisée.L'augmentation du nombre des hotels occasionna une affluence de déchets pour laquelle l'île ne possedait pas les infrastructures adaptées. D'où pendant  un temps une mauvaise réputation de Bora concernant l'environnement.
C'est à Bora Bora que se trouve un centre pour les tortues marines.Les animaux recueillis par les pêcheurs,les touristes sont soignés,remis en forme et réintroduits dans leur milieu dés que cela est possible.
La plus grande menace pour les tortues sont les sacs en plastique flottant entre deux eaux qu'elles assimilent à des méduses,base de leur alimentation.L'ingestion du plastique entraine étouffement dans la majorité des cas où moins gravement intoxication et incapacité à se nourrir.
Il est parfois nécessaire d'opérer l'animal pour enlever le sac de leur système digestif.Enorme traumatisme.
Des campagnes de sensibilisation ont déjà donné des résultats,ainsi que l'arrèt des distributions des ces sacs dans les grandes surfaces de Polynesie.
Dernièrement,une tortue très particulière a été recueillie.Sa carapace surtout est très spéciale.Habituellement les tortues ont une carapace arrondie concave.Celle trouvée avait une carapace convexe et les radios pratiquées n'ont révélée pourtant aucune malformation interne.
Une autre particularité.Bora Bora est également très riche en vestige de la seconde guerre mondiale car c'est une ancienne base militaire américaine.
Les GI ont laissé d'autres souvenirs que les seuls vestiges militaires,de nombreux enfants et des noms américains!





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article