Les "boutiques" en bord de route

Publié le par Marie-Laure

C'est incroyable le nombre de produits que l'on peut acheter au bord de la route.
Tout d'abord le poisson bien sur.
Les pècheurs qui harponnent les petits poissons dans le lagon.
Suspendus en chapelets,enfilés sur une cordelette comme perles d'un collier,le pécheur offre à la vente sa récolte de la journée.
Ici ce sont des picots,petits coquins vivant dans les coraux,très effrontés,très curieux.
Leur couleur brune leur permet de se cacher dans les trous,tanières calcaires qu'ils gardent avec aplomb et sans crainte,n'hésitant pas chasser l'intrus et à venir au devant du plongeur.
Ils auraient du se méfier de la flèche!
Ici c'est un enfant et sa grande soeur qui gardent "la boutique"arrosant périodiquement d'eau les corps bruns pour leur garder fraicheur.
Vous pouvez acheter deux chapelets pour environ 12€.


Un autre vendeur de poisson.Du sérieux!
Il vend du thon rouge déjà découpé en darne épaisse d'environ 1 kilo.
Parfois le poisson est entier,le corps fuselé et brillant frolant le sol.
Ces pècheurs partent en haute mer sur des embarcations les poti mara.
Bateaux spéciaux pour cette pèche.Le gouvernail se situe à l'avant pour que le pècheur puisse harponner sa proie tout en le dirigeant.
Ils sont également conçus pour la pèche au mahi mahi ou dorade coryphène.
Toujours la même échoppe.
Une barre repose sur deux perches plantées au sol ou sur pied,un parasol pour abriter la marchandise et quelques sachets plastique pour l'emballage.


Le même genre de boutique,mais cette fois spécialisée dans les fruits.
Devant son habitation,l'étal a été posé,plus éllaboré,on devine que ce vendeur a l'habitude,il s'est organisé.
Il faut dire qu'il n'a pas beaucoup de chemin à faire pour ranger son matériel.
Les fruits,et bien,il vend ce qu'il ne peux consommer,le trop cueilli en quelque sorte.
Un régime de bananes lorsqu'il arrive à maturité,ce n'est pas une ou deux  bananes qu'il vous offre,mais des dizaines voir centaines.
Un gros régime peut compter une dizaine de mains,une main étant composée facilement de quinze fruits,faites le calcul.
Même avec une grande famille,impossible de tout consommer!
Alors on vend!
Ce peut être des pamplemousses,des mangues,des ramboutans,des quenettes......on les vend en petits tas de cinq ou six fruits.
Parfois ce sont des mape,des cocos glacés ou encore des portions de ragout qui attend le client dans de grosses cocottes rutilantes.
Des bouteilles de monoï,des crèpes banane,des bouquets de fleurs,des nasses de bambou pour la pèche,des paniers en fibres de cocos ou pandanus et toujours le sourire en cadeau.

Oui,on trouve de tout sur le bord de la route.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vero 09/06/2007 18:27

Dans nos campagnes on rencontre parfois des pancartes qui annoncent des ventes dans les maisons. Mais la météo ne permet pas toujours d'exposer la marchandise. Véro

:0038:@nne marie :0010: 24/05/2007 17:46

:0112: Coucou, Bon jeudi et bises du pays des pharaons ! ! ! @nne marie :0069:

:0038:@nne marie :0010: 17/05/2007 10:58

    Belle journée et bizettes du pays de Râ           @nne marie

paola 17/05/2007 10:21

Je redécouvre ton blog grace à Jacklyne. Un accueil très chaleureux...le collier que tu nous offres est magnifique.Je reviendrai te voir avec un peu plus de temps.Alors je te dis à bientôt.

yvon 17/05/2007 08:46

tous ces petits stands m'avaient frappé lors de mon voyage à Tahiti il y a 10 ans; je vois que ça n'a pas changé
je retrouve ce type de commerce dans tous les pays que je visite
mieux que nos grandes surfaces si impersonnelles
bises et bonne journée