L'envahisseur appelé Miconia

Publié le par Marie-Laure

Une plante bien envahissante.
La Polynesie,égrennant ses îles dans les eaux du Pacifique à des milliers de kilomètres de toute terre,est devenue l'écrin d'espèces endémiques.
Cette particularité a malheureusement de graves inconvénients car la moindre intrusion d'espèces étrangères peut occasionner des dégats parfois irréversibles.
Après l'évocation de la petite fourmi de feu dans un article précedent,voici un autre danger,mais végétal cette fois!
LE MICONIA,plante robuste,opportuniste et sachant s'adapter.
Elle a été introduite en temps que plante ornementale,car elle possède des feuilles d'une joli rouge virant sur le vert.
Contrairement à beaucoup d'autes cas où l'intrus débarque clandes tinement sur les iles par l'intermédiare de bateaux,de marchandises contaminées ou de passagers indélicats et peu respectueux des réglements phytosanitaires ,cette fois çi,c'est tout à fait légalement que le miconia s'est invité sur le territoire polynesien.
Opportuniste,il s'est adapté au delà de toute espérance et  bientot continué seul son chemin et sa prospection de son nouveau cadre de villégiature
Peu à peu il a débordé des jardins,colonisé les abords de la foret avant de poursuivre insidieusement sa progression.
Les dégats sont catastrophiques!

La foret naturelle disparait peu à peu.
Pourquoi?
Le miconia cherche la lumière et élève ses branches haut vers le ciel.Il finit par dominer tous les arbres environnants et leur masque petit à petit cette lumière si vitale.
Toutes les plantes se retrouvent à l'ombre des feuillages bicolores,incapables de trouver suffisamment de luminosité pour leur métabolisme.
Inexorablement la forèt originelle s'étiole,dépérit et disparait,laissant la place à une uniformité végétale.
Une traque au Miconia s'est organisée.
Le ministère de l'environnement a édité des planches explicatives pour sensibiliser la population des iles touchées,en particulier Moorea et Raiatea comme l'indique la carte.
Le seul moyen d'éradiquer ce végétal prolifique est de le détruire sans état d'âme.
Seuls les habitants très proche de la nature sont à même de repérer,le signaler aux autorités et de le détruire rapidement.
C'est une question de survie,car de nombreuses espèces sont sources de nourriture.L'arbre à pain,les cocotiers,les bananiers,manguiers,papayers,des variétés dont les fruits sont omnipresents dans la cuisine et les habitudes alimentaires.
Bien d'autres encore,comme les qenettes,les ramboutans,les jacques,les mape.....,la liste est longue.
La nature est généreuse,mais l'inconstance et la négligence humaine sont souvent responsables des blessures qu'on lui inflige.
Attention danger!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vero 09/06/2007 17:59

Les photos sont très parlantes, c'est en effet alarmant. Véro

:0038:@nne marie :0010: 09/05/2007 22:58

Un petit mot pour te dire que je "monte" au Caire vendredi matin pour quelques jours. Durant cette période, des articles sont programmés tous les jours sauf dimanche afin que tu ne m'oublies pas trop ! ! ! fais attention à toi et à très bientôt ! BiZoux du pays des pharaons @nne marie

:0038:@nne marie :0010: 09/05/2007 12:59

Un petit coucou en passant pour te souhaiter une bonne journée ! ! grosses bises de la mer rouge @nne marie

:0038:@nne marie :0010: 07/05/2007 09:45

  Bonne semaine et gros bisous du pays des pharaons    @nne marie

:0038:@nne marie :0010: 06/05/2007 09:32


Bon dimanche, bon vote et gros bisous de la mer rouge            @nne marie