Tatoo,à fleur de peau

Publié le par Marie-Laure



Le tatouage Polynesien

Une précision,je suis une vraie ,une dure,une tatouée!
Et oui,j'ai un très joli tatoo sur l'épaule gauche qui descend sur mon bras.Il mesure environ 20cm et représente un phénix volant dans des fleurs de péchers,couleurs pastels et lignes fines.
Je l'ai fait faire en Guadeloupe et j'en suis très satisfaite.

Je vous présente la dernière affiche du Salon du tatouage qui a eu lieu en novembre dernier.
Des tatoueurs remarquables avaient fait le déplacement depuis les différents archipels de Polynesie,mais également  d'Hawaï,de Nouvelle Caledonie,d'Australie,de Nouvelle Zelande,de Tonga,du Japon(coucou à Mimi),de France,Canada,Hollande,New York,San José et Los Angeles.
Tous ces artistes proposaient une vaste palette des différentes cultures du tatouage.
C'est dans cette portion du Pacifique que le tatouage est une expression culturelle la plus exacerbée et la plus révélatrice de la religion ancestrale.
De nos jours ces dessins à fleur de peau n'ont plus du tout leur signification primitive.
C'était une sorte de signature identitaire.Les figures géométriques,les représentations animales ou les figurations de tiki avaient un but précis,ils donnaient un genre de carte d'identité.
Les motifs variants d'un archipel à l'autre,ils accompagnaient la personne humaine tout au long de sa vie,homme ou femme,passage à l'age adulte,progression sociale,initiation.
Le tatouage était réservé à un certaine élite,il donnait un appartenance à une famille,un statut,une chefferie.
La méthode de tatouage a également énormément évolué.
Autrefois le courage et l'endurance à la douleur étaient révélateur du sujet.L'artiste utilisait une sorte de petite hachette dont le coupant était placé perdendiculairement au manche et dont le tranchant remplacé par une série de pointes acérées formant un peigne.
A l'aide d'un maillet,il martelait très rapidement la peau de manière à pratiquer une inscision et badigeonnait la plaie d'une substance noirâtre d'origine végétale ou confectionnée à base de suie,puis retapait pour bien faire pénetrer la substance colorante.
Les motifs sont multiples et il faut préciser que les Iles Marquises  sont celles une fois de plus qui ont gardé la majorité de ce patrimoine.
La civilisation apportée par bons pasteurs précheurs de la parole divine a fait énormément de dégats.Interdit,culpabilisation,ont obligé les polynesiens à refouler cette culture aux signes magiques.
Je vous propose un site très complet sur le tatouage polynesien
www.iterava.pf  vous pourrez satisfaire votre curiosité et admirer quelques réalisations.
Le tatoo est très en vogue,mais lors de la renaissance de cet art,les artistes ont du rétrouver une grande partie de ce patrimoine.Ils ont eu recours au savoir des Marquisiens mais aussi à celui des cultures très proches ou des comptes rendus d'exporateurs ayant saisi l'importance d'une telle expressionculturelle.
Lorsqu'on se promène sur les plages,les baigneurs s'exposent et on feuillette un large album des réalisations des artistes.
J'ai rencontré des hommes entièrement tatoué,visage compris,c'est très imprésiionnant.
Le visage tatoué prend un relief très inattendu.Grimace énigmatique,ressemblance avec faces de masques chinois.L'encre met exacerbe les lignes du visage,creuse,accentue et remodèle complètement la toile de peau et de muscles du support vivant.
Tableau humain,peinture guerrière,démonstration de force,les tatouages faciaux avaient pour but d'impressionner,de déstabiliser l'adversaire entre autre.
Je vous assure que c'est le cas.
Beauté étrange et inquiétante.On a du mal à détourner les yeux.
Quelques adresses de tatoueurs,leurs cartes de visite sont souvent très esthétiques.    
Ornement du corps,parure de la peau,le tatouage lorqu'il est pratiqué est réalisé par ces artistes devient complément de beauté,indélébile,c'est vraiment une démarche particulière.



Deux autres sites pour les plus curieux;
www.tahititatou.com/index1.html
www.tattoo-passion.com/origine_polynesien.html







Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lambert palis 27/02/2007 21:03

bonsoir,décidément, je n'avais pas réalisé... ton blog est une véritable mine de renseignements et bien écrits, ce qui ne gâte rien. Je me promets des heures de lecture fort intéressantesà bientôt
Jm
 

Jean M. MalouriÚs (Lambert Palis) 27/02/2007 11:47

excuse-moi, j'ai l'impression que j'ai dit une c...rie, lecture trop rapide du début et je me suis planté... ça n'enlève rien à mon intérêt pour les gens de cette région...encore une fois toutes mes excusesje reviendrai, si tu le permets... et je lirai beaucoup moins superficiellement
Jmm

Jean M. MalouriÚs (Lambert Palis) 27/02/2007 11:40

Bonjour,je vois avec plaisir que tu as réussi à rétablir ta mise en page, sous IE7, sous FF2 aussi. Peut-être que dans ce passage (sur le tatouage), la présentation gagnerait-elle à le mise en place d'un fond de couleur plutôt que de colorer les mots...Ce n'est pas une critique...ton site est très intéressant, tu es l'air passionnéeas-tu l'intention de nous intéresser de façon un peu plus détaillée à l'histoire de ton pays, de ton peuple  ?
 

:0038: @nne marie :0075: 26/02/2007 17:10

   Et gros bisous    @nne marie

annak.over-blog.com 26/02/2007 06:23

Dans le pied de page, il faut encore effacer tous les nbsp; en trop
nbsp;   Maururu.......A bientôt