FIFO,festival du film documentaire

Publié le par Marie-Laure




Le FIFO,le 4eme festival du film documentaire océnien vient d'ouvrir ses portes à Papeete.
Il se déroule durant toute cette semaine à la maison de la culture près de la place Toata.
Durant ce festival,une quarantaine de documentaires sont en compétition.
La nouvelle Caledonie avec la douloureuse réconciliation des acteurs des tragedies passées,les arborigènes d'Australie en quette de reconnaissance et de respect sont des thèmes abordés entre autre.
Des stands d'information répondent à toutes les questions concernant le septième art.
Comment monter un film,comment écrire un scénario,il vous suffit de vous inscrire à l'atelier,c'est tout.
Pour 1000fcp par jour(8,40€) vous pouvez passer votre journée à visionner les films,questionner et même voter pour le documentaire ayant retenu votre attention.
Je vous propose de vous rendre sur le site de ICA,l'institut de la communication audiovisuelle pour visiter par vous même.Vous pourrez faire connaissance avec le Tahiti d'antan grâce aux films anciens,voir la rubrique cinématamua. 
Ecouter et visionner les himene des précedents Heiva,des festivals qui ont lieu tout les ans en juillet consacrés aux danses et aux chants.
Admirer les grands ballets de Tahiti dans leurs différentes prestations.
                                          www.ica.pf                                                    
N'hésitez pas à cliquer,c'est passionnant.
La maison de la culture est un ensemble de batiment aux toits en tuiles de bois entouré de jardins.
La bibliothèque cotoie le grand théatre où se tient des spectacles divers,la videothèque,la ludothèque,le petit théatre réservé aux enfants où l'on raconte des contes et légendes.
Tout près les locaux réservés aux ateliers créatifs,musique,théatre,danse,chanson....
Ces structures s'orientent le long d'un large dégagement agrémenté d'affiches et reçoit la luminosité d'une vaste esplanade un parterre de sable blanc .
Au centre,majestueux,trone un arbre magnifique.De ses branches descendent telles des mèches de cheveux se balançant au vent,des crinières végétales.
Cela lui donne un coté mystérieux,un arbre comme on se les imagine dans les contes,un arbre d'un contrée légendaire.
Des tentes de toile blanche entourent l'esplanade ornée de tonnelles de bambous sous lesquelles des chaises attendent en rangs serrés.
Les piliers sont entourés de fleurs d'alpinia,taches roses et rouges dans les écrins de feuillages vert profond.
Des palmes de cocotiers sont tressées et parsèment les murs de leurs entrelacs
L'arbre est le point de mire,l'acteur majeur de la scène en plein air.
Des conteurs vont se succéder,la tète couronnée de fleurs et de feuillages.
L'air va résonner des notes douces et acidulées des ukulele.Les chants,les himene vont monter vers le ciel étoilé.
C'est un rendez vous magique,une communion.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

:0002:@nne marie :0010: 04/02/2007 12:52

Juste un petit coucou pour te souhaiter une bonne journée ! ! Bisous de la terre des pharaons      @nne marie  
 

:0002:@nne marie :0010: 03/02/2007 17:06

En effet, ce festival semble très intéressant ! !  veinarde ! !    Bisous de la mer rouge      @nne marie