Le Flamboyant

Publié le par Marie-Laure



Flamboyant
Le flamboyant est l'arbre typique des tropiques,un symbole,une image récurante .
J'aime les arbres.Couper un arbre est un peu sacrilège.
J'aime collecter des graines,toutes sortes de graines.
Dans ma cuisine,je les laisse tremper dans des bocaux tapissés de coton humide.
J'expérimente,attends l'éclosion des pépins,des noyaux,tous ces oeufs végétaux dispersés par le temps qui passe,les diverses échéances de la nature.
Dés l'apparition d'un oeil de verdure,minuscule regard sur le monde extérieur,je replante,arrose,transplante.
Cela ne réussit pas à tous les coups,mais lorsque le rejeton se dresse et profite,quelle récompense!
Ces arbres aux troncs noueux,les branches ouvertes comme un immense parasol au dessus du sol,dispensent ombre et fraicheur,tout en offrant la beauté de leurs fleuillages et le rougeoiment de leurs fleurs.
Il en existe de deux couleurs,jaune vif et rouge écarlate.
Ce bel arbre se rencontre partout,dans les parcs,les jardins,les bords de plage,et même en pleine nature.
C'est lors de la saison des pluies,la période chaude que cet arbre pouvant atteindre plus de 15m donne le spectacle de ses grappes de fleurs.
Peu à peu,elles vont donner naissance à de longues gousses brunes,laissant sur le sol des flaques sanglantes ou des brisures de soleil de pétales fanés.
Son introduction sur la Polynesie remonte à quand?
Il est,je crois originaire de Madagascar.
Les graines ont du voyager,migrer depuis l'ocean Indien traverser ses immensités aqueuses, pénétrer l'océan Pacifique.
Combien d'escales,combien de bonds et rebonds sur les diverses terres abordées.
Et comment cela,comment cette aventure!
Les oiseaux!
Les jardiniers,les semeurs de Dame Nature.
Les graines absorbées par ces grands voyageurs,ces navigateurs de la planète,ont été déposées dans tous les coins du globe.
Le climat,la terre faisant le reste.
Le flamboyant est très vivace.Son départ dans sa vie d'arbre est très rapide.
Nous avions planté un flamboyant en Guadeloupe,mince brindille,de la taille de mon petit doigt, hérissée d'une mèche de feuilles vaporeuses ressemblant vaguement à celles de l'acacia.
Deux ans plus tard,son tronc encore lisse s'élevait à près de quatre mètres du sol.Et je ne suis pas de Marseille!
Son  bois est dur,resistant,ses graines,son écorce donne des pigments pour la teinture.Ce n'est quand vieillissant que ses branches deviennent ridées,noueuses,torturées comme les bras des gens agés.
Impression de veines gonflées courant son l'écorce crevassée.
Mais sa chevelure ensanglantée ou couronnée d'or pendant la saison des pluies est le plus beau cadeau qu'il puisse nous faire.
Plaisir des yeux.



Publié dans Fruits et fleurs

Commenter cet article

Mimi 07/01/2007 17:18

c'est un arbre que jaime beaucoup moi aussi et dont tu parles très bienbises

:0014: @nne marie :0059::0050: 07/01/2007 13:35

       Arbres magnifiques que nous avons aussi par ici !  !Bizettes du pays des pharaons   @nne marie