Les grottes de Maraa

Publié le par Marie-Laure

Grottes de Maraa

Une trentaine de kilomètres de Papeete.
Au bord de mer,coté montagne,une fontaine encadrée de pierre.
L'eau jaillit,fraîche,régulière.
Derrière un fouillis de verdure.Végétation organisée,mais dense,abondante.
Bouquets de feuillage où s'accrochent les grappes fushia des alpinias.
Roches rondes,grosses verrues au bord du chemin,montrent leurs dos arrondis,patinés par la caresse des milliers de mains qui les ont effleurées.
On suit le petit sentier pour déboucher sur cette image.
Trouée végétale,le soleil peu à peu reste en arrière,sur le bord de la route.Les arbres,les fleurs,absorbent le trop plein de chaleur.
On entend l'eau avant de la voir.
Pétillements,éclaboussures,glissements,mille bruits fluides .
L'odeur s'installe,moite.Odeur d'humus,de moisissure légère.
En avançant sous le porche de pierre,rugueux et pailleté de gouttes scintillantes,les yeux doivent s'habituer à la pénombre.
Sensation de pénétrer dans les entrailles de la terre.
La nappe s'étale sous le ciel de roche,sombre,noire.Des rigoles glissent contre la paroi.
Le plafond pleure,mille gouttellettes percutent la surface,créant une mélodie cristalline,chanson de la pluie.
C'est un havre de fraîcheur,parfum et musique de la nature.
Les tahitiens viennent nombreux se baigner dans ces eaux lorsque la température extérieur s'élève
.La semaine,quelques personnes s'ébattent.Mais le week end,la grotte est comble.On apporte le pique nique,la radio,son yukulele.Les enfants pataugent en bordure,les mamans assisent près d'eux.D'autres s'enfoncent dans l'ombre de la flaque liquide.
La grotte est un lieu de vie,on vient se rencontrer,voir des amis,discuter.
Lorsque la grotte est vide,il règne sous cette voute une sensation bisarre.
Autour c'est un jardin,d'autres caverne criblent la falaise,leurs entrées disparaissant sous la surface où éclosent nymphéas et lentilles d'eau.
Tant de personnes sont venues en ces lieux.Les paroles,les cris,les musiques de la vie semblent entassées contre la calotte de pierre.
Les anciens,les ancètres ont certainement reconnu ce lieu comme un endroit magique,abri,refuge contre les intempéries,la touffeur du climat.
Mais le plus important,l'eau douce.L'élément primordial,l'essentiel.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mimi 25/11/2006 03:44

C'est vrai qu'elle est dans un cadre intéressant, cette grotte. le peu de temps que j'ai passé à Papeete, on me l'a montrée :DMimi