Mon père me tenait par la main

Publié le par Marie-Laure

Ia Orana,Bonjour,

J'aimerais au travers de ce carnet de route vous emmener en voyage.Voyage parmi les centaine d'iles qui s'émiettent dans les eaux bleues du Pacifique,semées par la main magique d'une marchand de sable facécieux.

Mon arrivée sur ces sables blonds ou noirs,fut un baume sur mon coeur,une douceur,une caresse.Mon père venait de me quitter,évanoui dans les profondeurs inconnues de l'au delà,englouti dans le néant de la mort.

Au fil des jours,je vous inviterai à partager ce que découvre mes yeux et vous convierai à la lecture du livre que j'ai écrit après le décès de papa.Besoin de partage,besoin de le faire connaitre.

Commenter cet article

Le matelot de la Galère 02/04/2008 18:55

La Sirène continue de plonger pour nous, ne l'oublions pas !

Dany 30/11/2007 09:09

Besoin d'en parler pour ne pas oublier...

siratus 30/11/2007 00:55

Bonsoir, Marie-Laure, je remonte le fil du temps sur ton blog que j'apprécie beaucoup. J'ai la demi-surprise de trouver trace du passage de Sophie (Ti Taz) ma fille. C'est elle qui m'a offert mon blog à Noël 2006 !A demainGros bisous  :0010:

Alain JUTTET 09/11/2007 20:48

Bonsoir Marie-Laure,

Je rentre ce soir après une semaine chargée et terminée (ouf !), et trouve ton message …. Merci !

Pas facile effectivement de se joindre,… j’ai cherché sans résultat une adresse plus précise sur ton blog … j’envoie donc ce nouveau message …. sur domaine public … en espérant que tu puisses me répondre à ton envie.

Déjà, et sur une réflexion générale pouvant être appréciée par tes lecteurs, lire ton blog en une ou trois soirées est chose impossible ... trop de semaines et de mois passées à le rédiger ne se résument pas à une simple lecture .... ce qui serait dommage, vu un mélange agréable entre une sensibilité naturelle et un travail structuré de fond, sans omettre l’implication personnelle et volontaire faite sur tout les sujets évoqués…. ce qui par définition est remarquable... (promis je serais plus simple !)

Ensuite, avoir décidé de vivre à l’autre bout du monde, par envie et par décision, est à l’encontre de tous ces esprits chagrins qui attendent plus tard le moment de vivre et de choisir, alors que les années passent inéluctablement ! Mon credo est très « Carpe Diem » ce qui me permet d’être heureux et quelque part d’éviter de vieillir, au moins dans l’esprit !

20H30 environ à Poleymieux, il fait nuit,,… ma rouquine de chatte veille sur son maître et attend le moment de le squatter ! …

En Polynésie on devrait être en plein milieu de la nuit ? Auquel cas tu trouveras ce message à ton réveil (J'ai toujours eu un mal fou à contacter professionnellement les Hôpitaux des DOM-TOM à une heure raisonnable !)

Affectueusement, Alain !

Sophie (Ti Taz sur OB) 18/11/2006 22:06

Ia Orana Marie Laure. Ton blog est un régal, apaisant à lire et intéressant.je repasserai avec grand plaisir.Bon courrage pour le poursuivre!

Marie-Laure 19/11/2006 02:38

Merçi,maururu pour ton appréciation.Peut-être que l'ambiance,les couleurs,la poésie et la douceur de ces iles transparaissent dans les mots que j'écris.Merçi encore,c'est très encourageant,la promenade est loin dêtre terminé.Nana