Souvenir d'une ancienne tempète

Publié le par Serlaure

Le soir s'étiole
Lumière métissée de gris
Sous l'ombrage d'un tamanu chenu
Deux jeunes femmes se penchent

L'arbre tendu pour rejoindre la mer
accuse les tourments d'une ancienne tempète
Ses racines s'agrippent profondement
Sa chevelure tentant de caresser les flots

Les murs ont semble t il  souvenirs communs
Les pierres affaissées formaient balcon sur le sable blanc
Quelques rangées de moellons ont remis un peu d'ordre
Mais le vieil arbre a gardé sa silhouette tourmentée

Les jeunes femmes près d'une table bancale
sont tout à leur rangement
sous l'ombrage du vénérable

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dany 27/09/2008 11:29

C'est romantique.

LOLO, Tahiti Herald Tribune 13/09/2008 18:58

RFO et TNTV devraient t'engager pour écrire les commentaires de leurs reportages, ça ajouterait une touche poétique délicieuse... bon week-end !

Annie 13/09/2008 10:18

Merci de ton petit mot, ça me booste!Dommage que sur ton blog il n'y aie pas le bruit des vagues et les parfums!je vais mettre en fond d'écran une de tes photos!

Mimisan 12/09/2008 14:41

Je suis toujours ainsi par ces arbres ainsi penchésBises

Melly 12/09/2008 12:16

le tamanu !!!  -  tu avais fait un bel article là-dessus si je me souviens bien ! des propriétés médicales efficaces.