L'entrée du Parc GAUGUIN

Publié le

Tout d'abord,un petit coup de pub:Un blog tout nouveau,tout jeune qui serait ravi d'avoir votre visite,vos encouragements,votre avis et vos conseils.
Le blog de miss Jenny,ma puce de belle fille,elle vous emmène en balade sur l'île de Raiatea.
Soyez curieux,osez un petit détour: http://bloguez.com/Raiatea/


Gauguin a passé de nombreuses années sur l'île de Tahiti.
Une petite maison,"la maison du bonjouir" ayant abrité ses amours,ses errances.
Elle n'existe plus,mais le nom de Gauguin résonne encore à Tahiti et aux Marquises où il termina son voyage.
Un parc porte porte son nom.
Le parc Gauguin.

bouquet-de-bambous.jpg
Un gros bouquet de bambous vous accueille.
Feuillage se balançant au vent comme plume d'oiseau.
Il en possède la légéreté et le frémissement.
Lorsque le vent se lève,un chanson s'envole des bosquets de bambous.
Un ruban de bitume s'égare vers la mer.
Arbustes et fleurs longent ses bordures.

bambous-pr--s-de-la-rivi--re.jpg

On quitte la route qui continue son chemin vers la presqu'ile.
La chaleur,le soleil soudain s'évanouissent dans la pénombre.
Une rivière longe la route.
Eaux presques immobiles sous la caresse des longues tiges de bambou couchées sur ses berges.
La lumière se fragmente,quelques taches émaillent les fins feuillages.

rivi--re-pr--s-du-parc-gauguin.jpg

Les arbres emmèlent leurs branches au dessus de l'onde calme.
Voute végétale formant nef encadre le cours d'eau paisible.
Une plage de galets scintille près de la rive.
Le soleil fait trouée au fond du paysage comme rosace d'une église.
Silence de cathédrale.

pr--s-du-parc-gauguin.jpg

Un muret cerne le cours d'eau.
Méfiez vous de sa sage promenade.
Ses colères sont violentes lorsque les pluies gonflent son ventre,lorsque la montagne recrache les nuages.
Les manguiers font barrage au soleil.
Ses rayons font éclairs et transpercent les feuillages.
Lances incandescentes fusant vers la rivière .

l-entr--e-du-parc-gauguin.jpg

La rivière arrive à la mer.
Leurs destins se confondent.
La route se termine vers le bord du lagon et le soleil soudain envahit de nouveau l'espace.
Les rochers aux dos lisses comme carapaces de tortues endormies reposent près du rivage.
Au loin le parking laisse entendre ses cris et le bruit des moteurs.
Bientot vous foulerez les allées du parc entre plans d'eau sereins nappés de nénuphars et buissons chatoyants de couleurs des fleurs tropicales.

Mais la petite route qui mène à ce jardin est un instant de calme  et de tranquilité.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marie 22/08/2007 17:25

gauguin est un de mes peintres préférés, il a peint avec talent et amour les tahitiennes! et ce parc est magnifiquement riche d'essences diverses. quel bonheur de pouvoir s'y promener!j'ai tenté de passer chez jenny, mais le blog ne veut pas se charger! je repasserai!marie.

bunny62 20/08/2007 16:00

superbes les photos , ca coute cher le voyage , je pêux pas mettre de com sur le dernier article alors kje le mets ici

Mimisan 20/08/2007 15:44

Marie-Laure, pour le tout dernier article, il manque le bouton pour laisser un commentaire...Ça m'a fait drôle d evoir la photo de la route sur l'au: je l'aais oublié et à l'instant même je m'y suis revue!BisesPS: il y aura des articles pendant mon absence aussi :D

Véro 20/08/2007 14:26

J'espère avoir réussi à mettre un com sur le blog de ta belle-fille, mais ce n'est pas évident. Véro

Tatiana 20/08/2007 10:12

Salut,J'adore vraiment les peintures de gaugin... Les premières que j'ai découvertes sont celles qui apparaissent sur les cartes téléphoniques que mon pere m'a ramené de polynésie... (je les collectionne)Et c'est vrai quelques ont quelques chose de particulier...Biz, Bonne Journée. Tatiana