Ma Vision de MOOREA

Publié le

Je vous emmène en voyage.
Oh pas très loin,juste à coté.
Un quart d'heure en avion au départ de Tahiti.
Nous allons vers Moorea.

En écrivant ces lignes,je pense à Melly.
J'ai découvert son blog tout récemment.
Elle est arrivée entre mes pages par hasard.
Je suis allée la voir par curiosité.
Son blog" Out of Moorea"
Vous comprenez maintenant!
Le lien  http://www.fameusefamille.com/
L'amour et la douleur sont intimement mélés et l'île de Moorea touche au coeur de Melly.
Vous pourrez lui rendre visite et suivre son parcours tendre, émouvant et courageux.

Mais commençons notre voyage.
Voici le sujet.

moorea.jpg

Un morceau du puzzle polynesien,éparpillé dans les mers chaudes et turquoises de ce coin de Pacifique.
Un île aux portes de Tahiti.
Le jardin de Papeete à une demi heure de ferry.
Ile tranquille aux allures de parc botanique accueillant les gens de la capitale avides de calme et de retour aux sources.
Mais nous n'allons pas poser nos semelles sur cette île.
Nous allons la regarder de loin,telles qu'elle a été figée par cette photo.
Terre posé sur l'eau,chapeautée de nuage.
Le matin les brumes se lèvent.
L'île semble agiter ses voiles haut au dessus de ses cimes.
Dans l'après midi,pudique,elle rattrape ses linges et se pare de ouate et de vapeur.
Nous n'allons pas posé un pied,car je vais vous montrer ma vision de cette île.
Ile magique à la silhouette si particulière avec ses pics et ses vallées.
Je vais vous dévoiler ce que je vois chaque fois que mon regard se pose sur
 cette masse volcanique.
Je vois une femme.
Mais pas n'importe qu'elle femme.
Une vahine ancestrale.
Une femme sculptée dans la pierre.
Représentation divine et protectrice.

moorea-tiki.jpg

Femme tiki,allongée sur la surface de l'eau.
Sa chevelure s'étale derrrière elle et ses gros yeux clos semblent fixer le ciel.
Ses deux seins se dressent tandis que le genou d'une de ses jambes repliée se perd dans les nuages.
Sa jambe  droite étendue laisse son pied patauger dans les vagues d'écumes.
J'ai tracé quelques traits pour être plus précise,car si je la vois très distinctement ainsi, ma vision n'est peut-être pas aussi claire pour vous.
Au moment où la photo a été prise,l'île sortait de sa couverture cotonneuse.
Peu à peu elle avait effeuillé les quelques nuages la revètant.
Il était midi et elle était étendue,nue et paresseuse.
Lorsque le soleil déclinera,vers 15h,frileuse,peu à peu elle s'habillera .
Et le soir tombant,elle aura entièrement recouvert ses cotes et ses sommets de brumes et de nuages.
Ile de mystère comme toutes ses soeurs.
Ile chargée d'histoire.
Son relief me parait reflet de sa culture.
J'espère n'avoir pas choqué les puristes ou traditionnalistes.
Après tout.
Ce n'était qu'une vision!

Un hommage surement.

Commenter cet article

Véro 07/08/2007 11:27

Pas choquée du tout au contraire, je trouve ton texte très beau. Véro

Malélé 06/08/2007 11:35

Quelle belle vision de Moorea moi j'y suis allée par le ferry et j'ai eu la joie de voir des dauphins et des poissons volants j'ai été stupéfaite de voir le temps incroyable qu'ils restaient hors de l'eau à "voler".Je reviendrai voyager avec toi.mitiés

jean-marie 07/07/2007 14:10

Charmé, enchanté, heureux que "mes" deux "Polynésiennes"se soient  rencontrées. Vous faites partie de mon aventure virtuelle ! Que ne l'ai-je pas tentée réellement quand il était encore temps ?!pas de regrets inutiles, j'ai "mes" exploratrices par procuration... Ne vous fâchez pas, je plaisante mais je sens que je vais découvrir des merveilles...Très amicalementjean-marie

Lou Caspani 04/07/2007 05:55

Aprés ta visite, je viens  naviguer sur ton blog...Moi aussi je suis revenue m'installer en polynésie, l'année du décés de mon pére!Trés intéressante ta vision de Moorea...île magnifique si proche de Tahiti...Comme tu as pu le lire certainement, j'ai eu faible pourles Marquises, où je compte m'installer.Au plasir de te relire.Lou.

raphael 27/05/2016 19:11

Ou est tu

marie-laure 04/07/2007 09:01

Ia Orana,Je n'arrive pas à me connecter à ton blog mais je vais persévérer!!!merçi et à très bientot AmitiésMarie-Laure

Melly 03/07/2007 22:14

Stupéfaite !!! - que je suis !! - trop émue !
car...figure toi que juillet dernier, j'ai pris en arrivant sur Moorea une photo, 18 h, noir, juste l'ombre ! CAR....je trouvais que...ben...j'avais LA MEME VISION que TOI !!

une femme allongée, et...enceinte, moi je voyais un ventre gonflé !
j'ai du refaire la photo sans flash pour avoir l'ombre bien dessinée.

j'avoue que je n'ai pas encore partagé cette "vision" de mon imagination ! - je me disais que...j'étais...sûrement "obnubilée" !!

et j'ai pas osé en parler !!
alors MERCI, pour ton article !! je le garde précieusement ....et avec ta permission, je le mettrai entièrement sur mon blog un de ces jours, quand je mettrai MA photo de l'ombre de Moorea !!

Non, je ne suis pas seule...M.Laure aussi a eu cette "vision" (est-on nombreux , je me demande !!)

j'en reviens pas - quel cadeau tu me fais là !

et j'adooore ton texte !! je le garde !!

et MAURURU pour ton lien vers mois, c'est trop gentil ! - à très bientôt ,...
côté mer, ou ...côté montagne !!

Breizhbiz - Melly-Maimiti

marie-laure 04/07/2007 08:57

Ia Orana,Pour moi Moorea est liée à une femme c'est impossible de l'envisager différemment.Ravie que tu ai eu la même approche,c'est tellement évident que je suis certaine que nous ne sommes pas les seules à l'imaginer ou plutot l'humaniser ainsi.Ton blog relate une histoire si touchante,une aventure humaine tourmentée que j'ai pris la liberté de mettre un lien vers toi.AmitiésMarie-Laure