Le Pandanus,beauté nature

Publié le

Dans de nombreux articles,un nom,un matière,une parcelle de nature est souvent présente.
Le Pandanus,matière miracle,matière à tout faire,beauté naturelle.
C'est une plante vivace,prolifique qui pousse dans de grands nombres de jardin.


Cette plante peut atteindre plusieurs mètres et former des masses compactes,ses feuilles charnues et légèrement crantées au bord s'imbriquant les unes,les autres.
Ce n'est qu'à partir d'une certaine hauteur que l'on peut réellement en voir le tronc brun rugueux et cranté.
Il possède des airs de ficus et d'hevea.
Sur la photo on remarque les fruits,grosses protubérance grumeleuses.
Ces fruits sont comestibles,mais plus personne ne les consomment.Ils étaient mangés cuits et seulement en cas de nécessité,de disette.Je pense que le gout ne doit pas être génial!
Les fleurs sont blanches et d'un parfum agréable.
Mais l'attrait de cette plante est dans ses feuilles.



Elles se prètent une fois traitées à de nombreuses réalisations artisanales et de la vie courante.
Vous pouvez trouver cette matière toute prète sur le marché sous la forme d'un rouleau de couleur beige,espèce de galette plate,ronde formé par l'enroulement des feuilles les unes à la suite des autres.
Si vous êtes plus patient,plus courageux ou tout simplement plus curieux,vous ferez comme moi et réaliserez vous même la matiètre première.
Tout d'abord,selectionner un beau pandanus aux larges feuilles.
Il existe deux variètés,l'une est de couleur unie vert brillant et l'autre et bicolore,vert bordé de blanc,d'une teinte plus mate .



Couper les feuilles le plus loin possible en se rapprochant du centre,puis les
 lier ensemble par le bout le plus fin et laisser les suspendues à l'abri dans un endroit ventilé le temps qu'elles sèchent.
Les deux variétés donneront une matière sèche de couleur identique.
Cette première étape franchie,le plus dur et le plus long reste à venir.
Prendre les feuilles une à une et les lisser,les assouplir en les frottant contre une barre ronde,un mache à balai,par exemple.
Pour cela,tirer en un mouvement de va et vient en tenant fortement chaque extrémité de la feuille
Personnellement je les ai attendri  en utilisant la barre transversale du portail !Excellent !
Cette corvée terminée,le pandanus est bon pour le service.
Vous avez obtenu des bandes lisses et souples d'une belle teinte couleur bambou que vous pouvez couper selon vos besoins et l'article souhaité.
Il se tisse,se tresse,se coupe,se plie,se natte,se tord,se coud........


On peut alors réaliser de nombreux objets,corbeilles,paniers,nattes,chapeaux,éventails,paravents,tapis de sol .


Les toits des fare traditionnels sont de pandanus.Une fois terminé cela ressemble à un toit de chaume,mais en plus souple et plus rustique.La mise en place est pratiquement la même que pour le chaume.Couches successives fromant plusieurs épaisseurs et permettant ainsi une étanchéité certaine.

 

Cependant,la beauté de cette plante est dans sa structure.
Les feuilles semblent s'emboiter.Les escaliers anciens dans les chateaux,les escaliers en colimaçon pourrient avoir été inspirés par l'observation de ces plantes.Chaque feuille s'imbrique parfaitement dans celle qui suit et celle qui la précède.
Une architecture instinctive de la nature.
La recherche du simple,du mieux adapté et cela abouti à une oeuvre supplémentaire.

Publié dans Fruits et fleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Véro 07/08/2007 11:12

J'imagine que cela doit sècher avant d'être utilisé. Jai rapporté quelques objets et j'ai étésurprise par leur longévité. Véro

Etetera 13/07/2007 14:50

iaoranales toits en pandanus nous viennent en partie de Maiao où le savoir-faire, en la matière, est reconnu. En tout cas, ton blog est toujours un plaisir ...mauruuru

marie-laure 14/07/2007 11:54

Ia orana,Merçi pour ta visite et pour ces précisions.Je n'ai pas visité Maiao,mais elle est isolée,un peu coupée du monde et ne fait guère parler d'elle cette petite île au loin de Moorea.Accès difficile,pas de passe,mais beauté sauvage et qui entend bien le rester d'après ce que je crois avoir cru comprendre.Amitiés Nana

nathy 25/06/2007 17:34

Voila un très bel article !!!!!Ils font de magnifiques choses, c'est extraordinaire !!!!!!Bisous,Nathy

koijenpense 25/06/2007 10:02

Moi qui ne connaissais pas, j'ai trouvé " très intéressant cet "article".A bientôtKissssessss

Melly 24/06/2007 23:31

Coucou,je pense que le pandanus avec lequel les toitures des faré sur l'eau des grands hôtels ne provient pas de Tahiti ;peux-tu nous en dire plus ?merci de ton passage chez moi ; je t'ai mise dans "mes liens" tiens ! -  trop joli à découvrir pour mes lecteurs !

marie-laure 25/06/2007 10:13

Ia Orana,Pour être franche c'est un peu compliqué.Il y a eu polémique car soit disant l'approvisionnement en pandanus de Tahiti n'était pas suffisant.On a même,comble du mauvais goùt,prétendu utiliser du pandanus artificiel,en plastique pour confectionner les toits des fare.C'est vrai que l'on trouve cette matière dans les magasins,une horreur,mais bon il en faut pour tous les gouts!Mais les toits sont encore en vrai pandanus.Il est vrai qu'on en importe,mais cela reste malgré tout une matière nature.Le territoire est en train d'essayer de revaloriser les métiers de l'agriculture,délaissés par les jeunes.Les terres agricoles sont assez rares,c'est un vrai problème.Merçi pour ton lien,c'est très gentil de ta part.Pour ma part j'ai déjà fait un article sur des blogs amis,mais depuis j'ai fait d'autres super découvertes,il faut que je réactualise,je penserai à toi,AMITIEA et a bientot    NANA     Marie-Laure