Ballade sous marine

Publié le

Une première!J'ai acheté un appareil photo pour faire des prises sous marines.Je n'ai pas osé utiliser mon appareil numérique avec la boite étanche.Pas trop rassurée à ce sujet!

Le résultat n'est pas top,mais cela donne une image un peu irréelle,comme le monde aquatique.Ambiance aquarium! Justement un petit effronté en costume jaune devant une patate de corail posée comme termitière,nous fixe au centre de la photo!Il a le meilleur role,ses compagnons gardent une parure sombre,des picots en maraude.A gauche et droite en bas,des anémones de mer,bouquets écrus se balancent au grè des remous.

Entre corail et sable blanc un poisson Picasso se faufile,frolant un petit bagnard dans son habit rayé.Le Picasso est une vedette dans le lagon,toujours présent,seul ou en couple.De la famille des Balistes,ce poisson est amusant avec sa grosse bouche dessinant comme des lèvres épaisses.

Sa livrée colorée fait qu'on le repère immédiatement.Il ne montre aucune peur et se permet de vous intimider si vous vous approchez un peu trop à son gout.Bien sur il n'est pas bien méchant,mais il vous tamponne de sa bouche d'un  air de dire" file,ote toi de là"!

sous-marine-2.jpg

Celui ci ondule de tout son corps.Long et fin,il a pour habitude de se poser sur le sable près d'une boursouflure de corail,en attente,immobile et tapi à l'affut.Son long museau et ses yeux proéminents vous regardent passer sans aucune gène.Souvent on le remarque en voyant son ombre tachant le fond sableux.En fait il nage à la surface,à quelques centimètres en dessous et seuls les rayons du soleil trahissent sa position en reflètant son corps sur le blanc du sable.

Coraux mauves,corail blanc se cotoyent.Entre chaque colonie de coraux,le sable s'infiltre,s'épanche,soulignant le relief ou adoucissant les teintes.

Le soleil traverse l'eau et donne au sol des reflets de moire.Filets d'argent et de lumière.Mouvance des couleurs,le sable scintille.Le corps d'écailles des habitants marins s'irisent,s'incrustent tant dans le paysage qu'ils se dérobent parfois à notre regard.

sous-marine-4.jpg

Ballet entre deux eaux,les danseurs de cette valse légère vont et viennent au gré de la houle.La mer frémit et la surface ondule.Reflets indigo dans l'immensité turquoise .La transparence s'estompe,la vue se brouille.Quelques lueurs strient les patates de corail,posant une lumière douce sur leurs aspérités .

La mer n'est pas monde de silence.On entend les poissons brouter le corail,aspirer le sable et le rejeter,mordre une algue dérivant à la surface.Les bruits se culbutent et progressent en ondes.Il suffit de se laisser promener par la vague pour obtenir un instant propice à l'écoute.

Près de certaines patates,une colonie de poissons vous accueille,petits corps de quelques centimètres aux couleurs diverses.Ils tournent autour de vous,vous frolent et vous tapotent.Le "baiser" d'un poisson ressemble à la langue d'un chat sur votre peau,doux et rugeux à la fois.

Peut-être nous souhaitent-ils la bienvenue!

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Francis 16/06/2007 22:37

Là où j'ai plongé, c'était moins joli, mais j'avais aimé. C'était dans la mer Méditerranée.Bonne continuation.

Véro 16/06/2007 18:15

cela reste de chouette documents. Véro

Mimisan 16/06/2007 14:31

Ces jetables, on en a utilisé aussi, et c'est vrai que'on est plutôt agréablement surprise par le résultat.

:0085: GUYL 15/06/2007 17:46

Coucou Marie-Laure,Merci pour ta visite....Pas mal du tout pour un début, tu vas nous faire de superbes photos, j'aime les fonds marins, c'est si beau....Bisous et @ bientot

Jyckie 14/06/2007 22:05

Que de poésie dans tous ces textes et quelle belle façon de la distiller....quant à l'art, il n'a d'égal que ce talent en exergue. Félicitations (sincères). Bises,  Jyckie.